EMMANUELLE HALGAND

Chercheuse Formatrice Auteure Illustratrice

Vous pouvez modifier les pages (ci-dessous)
à partir du menu: Editeur de pages

Je suis une enfant des marais qui a passé la première partie de son enfance en Algérie avant de rentrer en France pour vivre dans le village natal de son grand-père paternel, le "grand Raphael" comme on le surnommait en Brière. C'est vrai que c'était un grand gaillard, le papy! Mon père, un grand gaillard aussi - les chiens ne font pas des chats- a eu l'heureuse d'idée d'acheter la maison de sa grand-mère Angèle (la maison où est née mon grand-père, fils d'Angèle donc... Vous suivez toujours?) lorsque celle-ci est allée rejoindre Dieu (qu'elle adorait d'ailleurs en bonne bigotte des marais).

Ainsi, à notre arrivée (retour) en France au milieu des années 80, notre famille s'est installée dans cette maison. Construite en 1933, par mes arrières-grands parents, en pleine campagne, cette maison ressemble vraiment à une petite maison de ville.

Mais surtout juste au-dessus de la porte d'entrée, mes arrières-grands parents ont fait peindre un petit cartel indiquant "Enviez-moi, 1933". Ce message n'a jamais cessé de nous questionner dans la famille. Aucun de nous ne sait vraiment pourquoi ils ont jugé utile d'écrire cette phrase. Dans quel sens réellement? A l'attention de qui? Des voisins? Des médisants?

En réfléchissant à un titre pour une exposition consacrée à mes recherches graphiques et aux images de mes albums, j'ai finalement choisi de reprendre cette phrase. Je la trouve décalée et drôle. Et puis, pour les jaloux, c'est parfait! Ils pourront dire, preuve à l'appui, que je suis une vaniteuse assumée! 

Plus sérieusement, les dessins que je vous invite à partager dans le cadre de cette exposition sont autant de petits morceaux de vies, de petites parts de cette enfance que j'entretiens volontiers dans ma création. C'est un peu comme si je vous faisais entrer, symboliquement, dans ma maison intérieure, par mon regard, par mes lignes, mes compositions et mes couleurs. Et malgré mon enfance partagée entre l'Algérie et la France, ma maison c'est celle-ci, c'est celle d'Angèle, c'est "Enviez-moi, 1933".

Je vous invite.

Contactez-moi par mail (emhalgand@gmail.com) pour tout ce qui concerne le contenu détaillé, les formalités administratives de location. D'ici là, enviez-moi!